Commentaire sur le concert de Quartetski

Berger Rond, 26 février 2013

Je crois sincèrement qu’il s’agissait d’une des plus belles prestations live de musiciens dédiés à une adaptation de Stravinsky, pleine de décalages temporels, celui de la viole de gambe qui a tendance à nous faire remonter à une musique pré-Stravinsky, puis celui de la musique actuelle, de la guitare électrique, de la batterie, de tous les types d’intensité, du saxophone qui donne à la mélodie maître un peu plus de corps qu’au haut-bois et du soupçon d’électro qui laisse imaginer d’autres types d’adaptations.

… il s’agissait d’une des plus belles prestations live de musiciens dédiés à une adaptation de Stravinsky