Collier sélène de la Terre (2021)

petit ensemble et lumières

Notes de programme

Pour sa lecture synthétique de L’Atlas des films de Giotto, Rémy Bélanger de Beauport aborde la création avec une vision: l’ensemble tranche la scène sur sa diagonale et la liturgie du concert peut s’accomplir.

Entre 1969 et 1972, les voyages sur la Lune se multiplient et font rêver à de nouvelles dimensions, rencontres, avancées pour l’humanité. Des astronautes en mission Apollo rapportent sur Terre des échantillons du sol lunaire qui sont ensuite distribués aux quatre coins du globe. Les villes où l’on retrouve ces mystérieux fragments apparaissent dans le livre de Rober Racine. L’auteur en tire une image poétique forte: «Reliées les unes aux autres, elles forment le collier sélène de la Terre.» Le narrateur parcourt ainsi 52 villes, 12 pays, 4 continents, afin de colliger 230 résumés grouillants d’inventivité. Au-delà des histoires, Rémy Bélanger de Beauport plonge l’auditoire dans ce foisonnement.

La pièce Collier sélène de la Terre exécute un travail de relation entre les villes, idées de L’Atlas des films de Giotto. Les musiciennes et musiciens reçoivent des éléments clés d’une vingtaine de scénarios tirés du livre, à utiliser parcimonieusement dans une structure dont les différentes découpes reprennent le souci pour les chiffres de l’auteur… et du compositeur.

Albuquerque
Nouveau-Mexique, É.-U.
Bief
«Un constructeur de quais remarque au fond d’un lac la présence de dessins mystérieux constellés de simulateurs cardiaques se modifiant au gré des regards qu’il pose sur eux.» p.24

Austin
Texas, É.-U.
Lys ou grenade
«Il était nu, assis sur une chaise devant le [Portrait d’Amalie Zuckerkandl de Gustav Klimt déposé sur une caisse de Zyklon B].» p.27

Canberra
Illinois, É.-U.
Sans le vent
«En pleine nuit, un garçon est poursuivi par des sangliers dans un immense champ de maïs. Pour passer inaperçu, il reste immobile. [Il n’y a aucun vent.] Une brume recouvre les lieux. Le vent se lève et avec lui toutes les odeurs.» p.45

Chicago
Illinois, É.-U.
Coucou
«J’ai perdu mon boa constricteur. Il s’appelle Coucou. Il mesure trois mètres.» p.56

Détroit
Michigan, É.-U.
Tous les débris
«Derrière une chute d’eau, un grand miroir sur pied [… ] crée des illusions d’optique qui troublent les baigneurs.» p.75

Durham
Caroline du Nord, É.-U.
Le Saule masqué
«Les essayages des vingt-trois robes de mariée.» p.81

Edmonton
Alberta, Canada
Le voisin n’est plus là
«Jim, un employé victime de harcèlement psychologique de son patron, fait refaire son visage identique à ce dernier.» p.82

Hampton
Virginie, É.-U.
Moonlithic
«[Au retour de leur mission sur la lune, les astronautes visionnent pour la première fois les séquences qu’ils ont filmées sur la surface lunaire et constatent, stupéfaits, qu’elles ne correspondent pas à leurs déplacements et mouvements.] Ce sont eux, mais pas ce qu’ils ont fait.» p.95

Laval
Québec, Canada
Ne dis rien, cours
«En pleine nuit, un train déraille [du pont de Trisanna en Autriche] et s’écrase sur une rivière gelée. [… ] Le mouvement de la caméra en spirale ascendante [… ].» p.123

Los Angeles
Californie, É.-U.
Le Dernier Couvre-feu
«[Un violoniste à la fin de sa vie, malade et abandonné, décide de passer les sept derniers jours de son existence en tête à tête avec:] lundi, une pomme; mardi, une vache; mercredi, une plante; jeudi, un radis; vendredi, un grillon; samedi, un verre d’eau; dimanche, un nuage (en se rendant au sommet de la plus haute montagne de son village).» p.133

New York
New York, É.-U.
Camping
«[les membres d’une famille vivent tour à tour une expérience traumatisante dans quatre lieux différents:] au bord d’un lac, sous la tente, près d’un feu de joie et au village.» p.153

Nördlingen
Allemagne
Îles hantées
«La collection de nœuds marins accrochée dans la salle de bains de l’architecte [… ].» p.157

Oakland
Californie, É.-U.
Les Reflets roux, les lilas blancs
«[Dorotea vide son manoir pour ne plus vivre qu’au salon avec] une couverture de laine, une lettre d’amour et un dé à coudre en or rose.» p.161

Pasadena
Californie, É.-U.
Élisabeth Cornac
«[… ] racontant avec onze voix différentes [l’histoire de la taxidermie à travers les civilisations.]» p.165

Philadelphie
Pennsylvanie, É.-U.
Petit cœur
«Les multiples chants d’oiseaux. Le fracas des arbres lors d’une violente tempête. L’inondation du village [où des enfants noyés, le ventre gonflé, flottent sur l’eau boueuse].» p.169

Toronto
Ontario, Canada
Avec eux
«Les bruits inquiétants de la jungle [… ]. La panique de l’homme et le calme des animaux.» p.186
Denzel et Michael
«L’omniprésence de l’eau, du vent dans la forêt et de la réverbération à l’intérieur du château.» p.188

Wallops Island
Virginie, É.-U.
Camille et Delphina
«[Elles ont l’autorisation de prendre un repas ensemble, dans le silence:] une omelette, un bout de pain, de l’eau.» p.199

Washington
District de Columbia, É.-U.
Depuis
«Les vitres du poste de pompiers couvertes de givre noir. [… ] Les hurlements étranges [… ]. La boussole qui fond dans les flammes.» p.206
Tu es là-bas, je ne suis pas ici
«D’après toi, elle tombe où, la nuit? — Dans les poubelles [à l’école.]» p.2

[ix-21]