Lustrino (2013)

Notes de programme

À l’heure où les communications circulent de plus en plus vite via la technologie, la lumière réfléchit toujours aussi mystérieusement ses couleurs sur la musique.

[x-13]

Œuvre composée et dirigée avec le logiciel «Mad Scientist Machine» de Stefan Smulovitz (www.stefansmulovitz.ca/MSM.html).