Concert

Deux saxophones, deux voix; deux gargouilles, deux satyres; deux forces de la nature qui se démènent, chuintent, couinent, raclent, soufflent, mordent et transforment la musique en incantation profane et en un festin de sons.

Ils pratiquent dans le secret comme des guérisseurs ou des voyants. Leur musique est vivante, touchante, presque «tactile». Les mots-clés chez Nous perçons les oreilles sont: animalité, concentration, crudité, déchirement, instinct, intimité, sincérité, jeu, ouverture, perception extra-sensorielle, présence, résonnance, risque.

Ils ont la conviction profonde que leur travail s’apparente plus au monde de la guérison, du dialogue avec les esprits, ou de la mémoire ancestrale, que du monde de «l’entertainment», cet enfantillage dégradant que l’art est en train de devenir.

Une présentation de Québec musiques parallèles en codiffusion avec Productions SuperMusique.

Participants

Programme