theRNST

  • Interprète

theRnst propose de s’emparer de la basse à cordes dans ses différentes occurrences historiques — basse de viole, contrebasse et basse électrique — pour en réinventer le rôle, le langage et le son. révélant leurs racines enfouies dans le lointain 16e siècle jusqu’au plus récentes ramifications qui se déploient dans la période contemporaine, les trois instruments s’offrent comme un prétexte généalogique à l’exploration d’une musique nouvelle. par leurs techniques de jeu peu orthodoxes et leur engagement dans les musiques d’improvisation, martel, normand et schellander présentent un visage insoupçonné de la basse, loin du cliché reléguant cette famille d’instruments à l’arrière-plan.

[ii-19]