Rober Racine

  • Montréal (Québec), 1956
  • Compositeur • Rédacteur • Artiste visuel

Rober Racine est né à Montréal en 1956. Il est artiste, compositeur et écrivain.

Après avoir fait des études en littérature, histoire de l’art et du cinéma à l’Université de Montréal, au Québec, il se consacre à la création.

Il a créé depuis 1973 une cinquantaine d’œuvres visuelles (dont Gustave Flaubert: Escalier Salammbô, Le Terrain du Dictionnaire A/Z, Les 1600 Pages-Miroirs, Le Parc de la langue française, Les Voiles de la Lune, Selena, Spica, Fantasmes Fragiles ) présentées dans des galeries et musées d’Amérique, d’Europe, d’Asie et d’Australie.

Il a participé, entre autres, aux Biennales de Venise et Sydney en 1990 ainsi qu’à la Documenta IX à Cassel en 1992.

En tant que compositeur il a collaboré avec plusieurs danseurs et chorégraphes réputés dont Marie Chouinard, Édouard Lock, Paul-André Fortier, Ginette Laurin, Françoise Sullivan, Jo Lechay, Louise Bédard, Manon Levac, Robin Poitras.

Il est l’auteur de trois romans: Le Mal de Vienne (1992), Là-Bas, tout près (1997), L’Ombre de la Terre (2002), un récit: Le Dictionnaire suivi de La Musique des Mots (1998), et un texte dramatique: Le Cœur de Mattingly (1999).

Il a reçu le prix Louis-Comtois de la Ville de Montréal en 1998, le prix Oziaz-Leduc de la Fondation Émile-Nelligan en 1999, le prix Ringuet du roman de l’Académie des lettres du Québec en 2003 pour son roman L’Ombre de la Terre.

En 2007, le Gouvernement du Québec lui remettait le Prix Paul-Émile-Borduas, arts visuels, pour la qualité exceptionnelle de son œuvre.