Mili Hong

  • République de Corée
  • Interprète (batterie)

Mili Hong est originaire de la Corée du Sud où elle a habité jusqu’au début de sa vingtaine. Ayant commencé à jouer de la batterie vers l’âge de 16 ans, elle déménage à Vancouver, pour y parfaire ses études en musique et de l’anglais. Elle obtient un baccalauréat en jazz, avec spécialisation en interprétation instrumentale, à l’Université Capilano. Tout en jouant dans divers petits combos et grands ensembles, elle étudie avec Graham Boyle, Blaine Wikjord, Dave Robbins et Dylan van der Schyff. Bien qu’elle croyait retourner en Corée après ses études, elle décide de demeurer au Canada pour expérimenter et explorer nos florissantes scènes musicales. Mili est d’ailleurs en voie de s’y faire une place de choix en jouant auprès de son conjoint, le bassiste, Eli Davidovici et The Watermill Project ainsi qu’ avec plusieurs projets de rock alternatif, dont Moondle et Corey Gulkin. Depuis qu’elle s’est installée à Montréal, en 2018, elle ne cesse de multiplier les collaborations et de jouer sur les scènes de musiques nouvelles (Suoni Per Il Popolo, Festival Accès Asie, MeXica Bones (Geraldine Equiluz Sextet, Mercredis Musique et UnDrum Festival).

[ix-21]

Spectacles

Images en concert

  • Ensemble SuperMusique (ESM) / Aussi sur la photo: Guido Del Fabbro, Cléo Palacio-Quintin, Émilie Girard-Charest, Mili Hong, Philippe Lauzier, Jean Derome, Thierry Dimanche, Joane Hétu / Ensemble SuperMusique: Cabinet de curiosités, La Sala Rossa, Montréal (Québec) [Photo: Céline Côté, Montréal (Québec), 23 novembre 2021]
  • Ensemble SuperMusique (ESM) / Aussi sur la photo: Corinne René, Jean Derome, Mili Hong, Joane Hétu / Ensemble SuperMusique: Cabinet de curiosités, La Sala Rossa, Montréal (Québec) [Photo: Céline Côté, Montréal (Québec), 23 novembre 2021]
  • Première rangée: compositeurs et vidéastes: Ida Toninato, Rémy Bélanger de Beauport, Pierre-Luc Lecours, Gaëtan Gravel, Robin Pineda Gould, Myriam Boucher; deuxième rangée: Julie Houle, Mili Hong, Joane Hétu, Jean Derome, Jean-Christophe Lizotte. [Photo: Céline Côté, Montréal (Québec), 3 octobre 2021]
  • Ensemble SuperMusique (ESM) / Aussi sur la photo: Mili Hong, Bernard Falaise, Julie Houle, Jean René, Joane Hétu, Jean Derome, Ida Toninato, Jean-Christophe Lizotte / Ida Toninato: L’Atlas des films de Giotto — Musiques réelles pour films imaginaires, Espace orange – Édifice Wilder – Espace danse, Montréal (Québec) [Photo: Céline Côté, Montréal (Québec), 3 octobre 2021]
  • Ensemble SuperMusique (ESM) / Aussi sur la photo: Bernard Falaise, Julie Houle, Mili Hong, Ida Toninato, Joane Hétu, Jean Derome, Jean-Christophe Lizotte, Jean René, Martin Tétreault / Ida Toninato: L’Atlas des films de Giotto — Musiques réelles pour films imaginaires, Espace orange – Édifice Wilder – Espace danse, Montréal (Québec) [Photo: Céline Côté, Montréal (Québec), 3 octobre 2021]
  • Ensemble SuperMusique (ESM) / Aussi sur la photo: Bernard Falaise, Julie Houle, Mili Hong, Jean René, Joane Hétu, Rémy Bélanger de Beauport, Jean Derome, Ida Toninato, Jean-Christophe Lizotte, Martin Tétreault / Ida Toninato: L’Atlas des films de Giotto — Musiques réelles pour films imaginaires, Espace orange – Édifice Wilder – Espace danse, Montréal (Québec) [Photo: Céline Côté, Montréal (Québec), 3 octobre 2021]
  • Ensemble SuperMusique (ESM) / Aussi sur la photo: Bernard Falaise, Gaëtan Gravel, Julie Houle, Mili Hong, Ida Toninato, Joane Hétu, Jean Derome, Jean-Christophe Lizotte, Jean René, Martin Tétreault / Ida Toninato: L’Atlas des films de Giotto — Musiques réelles pour films imaginaires, Espace orange – Édifice Wilder – Espace danse, Montréal (Québec) [Photo: Céline Côté, Montréal (Québec), 3 octobre 2021]