Marielle Groven

  • Kuujjuaq (Québec), 1984
  • Compositrice • Interprète (piano)

Marielle Groven, jeune compositrice et improvisatrice canadienne, est née à Kuujjuaq (alors nommée Fort Chimo) au Québec et a grandi à Fletcher’s Lake, en Nouvelle-Écosse. Elle a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en composition à l’université McGill et étudié en privé auprès de Jean Lesage et de Brian Cherney. Ses compositions ont été interprétées au Canada et à l’étranger par des ensembles tels l’Ensemble Surplus (Freiburg), l’Ensemble Mosaik (Berlin), l’Ensemble SuperMusique (Montréal), le Quatuor Bozzini (Montréal), l’Ensemble Linea (Strasbourg), le Moscow Ensemble (Moscou), l’ECM+ (Montréal), ainsi que lors de festivals prestigieux incluant Klangwerkstatt (Berlin), le Huddersfield Contemporary Music Festival (Huddersfield, UK) le Open Waters Festival (Halifax, NS) et le Cluster festival (Winnipeg, MB).

Après une interruption de plusieurs années, Marielle est revenue à la pratique du piano en 2015. Depuis, elle s’est avérée une improvisatrice puissante et engagée. On l’a remarquée dans des prestations avec Mary Margaret O’Hara, Peggy Lee, Cole Schmidt et Arrington De Dionyso. Récemment, elle jouait en trio avec le contrebassiste canadien Aaron Lumley et le guitariste néerlandais Jasper Stadhouders, au Guelph Jazz Festival.

La musique de Marielle Groven, qu’elle soit écrite ou improvisée, aborde une énergie brute du son, le son en tant que force vivante, rythmée, vibrante et en éternelle croissance.

[x-18]