Manon De Pauw

  • Vancouver (Colombie-Britannique, Canada), 1971
  • Artiste visuel (vidéo)

Le travail de Manon De Pauw a été diffusé entre autres au Musée d’art contemporain de Montréal, au Théâtre La Chapelle, au Centro Nacional de las artes à Mexico, au Festival des films sur l’art et à la Art Gallery of Nova Scotia. En 2009, la Galerie de l’UQAM et la commissaire Louise Déry présentaient l’exposition Manon De Pauw — Intrigues, qui a circulé notamment au Musée Régional de Rimouski (2011) et au Centre Culturel Canadien à Paris (2012). En 2010, elle réalisait l’exposition Actes de présence à titre de commissaire invitée au Musée d’art contemporain de Montréal dans le cadre de sa série Point de vue sur la collection. En 2011, elle était la finaliste pour le Québec du Prix Sobey pour les arts et en 2012, lauréate en arts visuels du prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton du Conseil des arts du Canada.

En plus de ses projets individuels, elle compte à son actif plusieurs collaborations, notamment avec la chorégraphe Danièle Desnoyers et les musiciens et compositeurs André Pappathomas, Joane Hétu et Philippe B. En 2014, elle présentait à l’Usine C la performance interdisciplinaire La matière ordinaire dans le cadre du Festival Temps d’Images. Au printemps 2017, elle présentait Cocons somatiques à l’Agora de la danse en collaboration avec le danseur et chorégraphe Pierre-Marc Ouellette. La même année, elle participait comme conceptrice et performeuse visuelle à Un si gentil garçon, création du Théâtre Complice à l’Usine C. Manon De Pauw vit et travaille à Montréal. Elle est représentée par la Galerie Divison. Elle est professeure à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQÀM.

[v-18]