Maxime Corbeil-Perron

  • Montréal (Québec), 1985
  • Compositeur • Improvisateur

Maxime Corbeil-Perron compositeur, réalisateur et artiste de performance audiovisuel montréalais dont l’œuvre a été soulignée par de nombreux concours, médias et festivals internationaux. Sa pratique artistique a évolué sous différentes formes: musique, cinéma, art vidéo, performance audiovisuelle (son+image), art interactif, musique électroacoustique, électronique et mixte, et performance audiolumineuse.

Son travail a été présenté dans plus d’une centaine d’événements et festivals internationaux, dont: L.E.V. (ES), Intonal (SE), le Festival du Nouveau Cinéma (CA), Seeing Sound (RU), WNDX (CA), Mutek (CA), Videoformes (FR), le FIMAV (CA), Mois-Multi (CA), Futura (FR), Matera Intermedia Festival (IT), Contemporanea (IT), EMW/ICMC (CN), le San Francisco Tape Music Festival (ÉU), Echofluxx (CZ), Vizuális Akusztika (HU), OK LÀ (CA), Cairo Video Festival (EG), FIAV (MAR), Sound Image (RU) et le Computer Arts Festival (IT).

En tant que réalisateur, son travail a été souligné d’une mention spéciale au Festival du nouveau cinéma (Canada, 2019) et au Aguilar Short Film Festival (Espagne, 2019). Il est également récipiendaire de la bourse vidéo Euterke (2017), octroyée par la SAT, Elektra et Igloofest.

En tant que compositeur, il a reçu des commandes d’œuvres de la part du Continuum Ensemble, de l’Ensemble SuperMusique, de l’Ensemble d’oscillateurs, et des Productions Totem contemporain.

Ses œuvres furent soulignées et primées de la médaille du sénat italien par le concours de composition biennale Città di Udine (IT, 2012, 16). Son travail fut également reconnu par la Fondation Destellos (2e prix, 2012), et le concours Jeux de Temps / Times Play (1er prix, 2011).

Il a été artiste en résidence à EMS Stockholm (2018), Signal Culture (2017, 19) et à la Société des arts technologiques (2019).

Ses œuvres sont distribuées par Vidéographe (CA), Taukay Musicali (IT), Hardcore Jewellery (RU), Kohlenstoff Records (CA), Ambiances Magnétiques (CA) et Mikroclimat (CA). Elles ont également été diffusées par une variété de médias à l’international, notamment sur les ondes de Radio ORF (AU) et sur la chaîne de Radio-Canada.

Il a été également impliqué comme collaborateur dans de nombreux projets, notamment: Mutations, Political Ritual, Siamois Synthesis, le Pélican Noir et Paysages primitifs. Il a également sortie de la musique électronique sous de nombreux pseudonymes, notamment M.edium, DRESDEN et Le Poisson d’Argent.

Il est cofondateur, membre du comité artistique, et a été codirecteur d’une des premières maisons de disques numériques de musique expérimentale canadienne: Kohlenstoff Records. Il est également impliqué en tant que codirecteur artistique auprès de l’étiquette numérique montréalaise Mikroclimat.

Il est membre de Vidéographe, de Main Film, du CIRMMT, de la Communauté électroacoustique canadienne, et il fait partie du Conseil national de la Ligue canadienne des Compositeurs.

Son travail a été soutenu par le Conseil des arts du Canada (CAC), le Conseil des arts de Montréal (CAM), le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), la Fondation SOCAN et le Fonds de recherche québécois en société et culture (FRQSC). Il est présentement candidat au doctorat à l’Université de Montréal.

À Montréal