Critique

Alain Brunet, La Presse, November 23, 2002

Manouche, klezmer, jazz… dans les règles de l’art!

Dans la foulée des expériences néo-manouches, néo-gitanes, néo-klezmer et autres amalgames croisant entre jazz et folklores européens marqués par l’Orient (et qui séduisent nombre de mélomanes québécois depuis quelques années), Ipso Facto révèle un noyau intéressant de musiciens qui lorgnent aussi le bluegrass intello. Sous la gouverne du guitariste et compositeur David Bussières (frérot de la célébrissime Pascale) qui travaille avec la violoniste Chantal Bergeron depuis l’époque où ils étudiaient ensemble à Vincent d’Indy, ce quatuor comprend aussi le contrebassiste Simon Dolan et le percussionniste Francis Roberge. Du bon travail, un coefficient de difficulté plutôt élevé, mais des compositions qui ont tout de l’exercice de style vu la mi-vingtaine de celui qui les signe. Dans les règles de l’art, en somme.