Pierre Cartier

Réjean Beaucage, Voir, March 13, 2003

Chanson et musique actuelle ne font pas toujours bon ménagé, c’est connu. Pourtant, après ses Chansons de Douve sur des textes d’Yves Bonnefoy et la Chanson du transibérien avec ceux de Blaise Cendrars, le contrebassiste Pierre Cartier persiste et signe avec ses Chansons de la belle espérance. C’est que le contrebassiste que l’on a pu voir à la SMCQ ou à l’OSM, entre deux concerts avec les Dangereux Zhoms ou un autre combo actualiste, est aussi chanteur à ses heures. Il invite donc ses comparses Jean Derome, qui laissera sans doute ses petits bidules bruitistes de côté cette fois-ci pour se concentrer sur sa flûte et son sax, Jean René (alto), Tom Walsh (trombone), Bernard Falaise (guitare) et Pierre Tanguay (batterie). à venir interpréter la musique qu’il a composée pour ce nouveau tour de chant. Rien pour décoiffer, mais des airs jazzés servis par des musiciens qui vous surprendront si vous ne connaissez de la musique actuelle que ses avatars les plus tordus. Avec des textes de Michel Garneau, Paul-Marie Lapointe, Pierre Perrault, Gaston Miron et Guillaume Apollinaire. Ça fait changement de Luc Plamondon…