Pierre Cartier: Chansons de la belle espérance

montrealplus.ca, April 13, 2003

Qui peut prétendre ne pas frémir à l’écoute d’une chanson d’amour aux sonorités anciennes, à la manière des poètes lyriques courtois? Puisant dans la sincérité du cœur, Pierre Cartier présente ici un spectacle sur l’amour à la manière des jazzmen.

Pierre Cartier est un compositeur profond et passionné. Oubliez ce qui vous vient à l’esprit quand vous entendez les mots amour et chanson, et imaginez plutôt une voix douce où la mélancolie est une force; imaginez une structure musicale empruntée au jazz; une façon de chanter qui rappelle la chanson française (Léo Ferré, par exemple) et le tout enveloppé d’une intensité presque liturgique et vous aurez une idée des chansons de Pierre Cartier.

Les poètes choisis par Cartier pour ses Chansons de la belle espérance sont des artistes engagés qui ont marqué leur époque. La démarche de Cartier vise à confronter directement leurs poèmes à la dynamique du jazz actuel, à l’énergie de la musique. Après la solennité de ses œuvres antérieures, Chansons de Douve et «Dis, Blaise…» chanson du Transsibérien, Chansons de la belle espérance se veut plus libre et romantique. Une façon de chanter l’amour différemment.

Voici donc un spectacle sensible aux dimensions plus grandes que soi. Accompagné par des musiciens qui figurent parmi les plus renommés et les plus imaginatifs de la scène de la musique actuelle internationale, Pierre Cartier nous livre une véritable performance en jouant de la contrebasse tout en chantant.