Je suis calme et enragé·e (2021-22)

Programme notes

«Nous étions masques, miracles,
empêtrées dans l’enthousiasme,
mystère longtemps guetté,
apparitions-disparitions,
habitudes qui sonnent faux.»

C’est par ces mots de Roxane Desjardins que s’ouvre le spectacle transdisciplinaire Je suis calme et enragé.e, un projet aussi ambitieux que vulnérable et donnant à entendre six tableaux sonores — partitions musicales visuelles composées par Symon Henry — pour autant de poèmes explorant «des positions de détresse et de vertige par rapport à l’Histoire, à l’ampleur de l’humanité, aux désastres écologiques qui se profilent», selon les mots de Desjardins.

Ces partitions seront interprétées par 4 voix (Zéa Beaulieu-April, Gabriel Dharmoo, Laura Doyle Péan et Vincent Ranallo) entonnant la musique en chœur, déclamant le texte en toute intimité, ou l’explorant en filant des contrepoints criants d’actualité. Ces voix seront accompagnées par deux solistes instrumentaux (Émilie Mouchous, synthétiseurs et Benjamin Tremblay-Carpentier, harmonicas et électronique) ainsi que par six instrumentistes de l’Ensemble SuperMusique. Ces instrumentistes sont autant d’échos à leurs individualités et à leur participation aux mouvements de foules qui nous traversent au quotidien.

Je veux un gun,
pour trouer cette page
d’un point final,
devenir ce pauvre homme
qui parle seul dans la rue,
je suis calme et enragé,
cela s’appelle la précision:

Tous ces instants
à en peindre la pesanteur
dans la plus pure horreur zen.

Denis Vanier, Vendre des armes et des peaux

Symon Henry [ii-22]