La vie de l’esprit (2019)

Score

  • 1 / 2
  • 2 / 2

Programme notes

Les esprits sont comme les parachutes, ils ne fonctionnent que lorsqu’ils sont ouverts.

La vie de l’esprit est une allégorie sur le fonctionnement de l’esprit, des idées et de l’imaginaire. Conçue et structurée par les créatrices Joane Hétu et Manon De Pauw, l’œuvre s’articule autour de trois éléments distincts qui s’intercalent tout au long de la pièce:

  • l’influx, tel des bandes passantes de données;
  • les synapses, illustrant les contacts qui créent l’électricité cérébrale et le transfert de l’information au cerveau;
  • l’esprit, où apparaît la forme, l’imaginaire et le réseau de la pensée.

Joane Hétu juxtapose à cette partition animée des musiques fluides et électrisantes, parfois chaotiques, parfois aériennes, tel le flottement des parachutes. Elle offre ainsi aux instrumentistes de l’Ensemble SuperMusique un espace qui leur est cher: celui de la création et de la liberté. De son côté, avec une économie de moyens, Manon De Pauw crée en direct les images de cette partition en n’utilisant que de l’eau, quelques pinceaux et de l’aquarelle, le tout en résonance avec les musiciens. Ses interventions picturales à la surface d’une table lumineuse évoquent des images rétiniennes, cellulaires et neuronales.