Empreintes à reculons (2012)

Programme notes

Le disque vinyle est l’origine, le passé fixé dans un sillon. On y dépose sur sa surface la plus petite composante du tourne-disque. De ce contact instantané, l’aiguille libère un big bang domestiqué: le son est reproduit par le haut-parleur, prend forme et se diffuse dans l’espace. L’avant et l’après. Si une empreinte de ce disque est effectuée, reculerons-nous plus avant dans les matériaux et irons-nous ailleurs dans le son, créant ainsi un nouvel avant — après?

[i-15]