Jean Derome et les Dangereux Zhoms + 7

Guelph Jazz Festival & Colloquium 2009

    • Tuesday, September 8, 2009
      20h30
    La Sala Rossa
    4848, boulevard Saint-Laurent, 3e étage – H2T 1R5
    métro Laurier + autobus 51 / métro Saint-Laurent + autobus 55
    • In person
    • Wednesday, September 9, 2009
      20h00
    The Music Gallery
    197 John Street – Toronto (Ontario, Canada) – M5T 1X6
    • In person
    • Thursday, September 10, 2009
    • In person

Jean Derome: brillant compositeur, fabuleux chef et un as au volant de la musique actuelle

Jean Derome is surrounding his trusty Dangereux Zhoms (Cartier, Dostaler, Tanguay, and Walsh) with 7 extra seasoned musicians, and he is taking this dream team through the sinuous paths of two recent compositions: Plates-formes and Traquenards. These pieces consist of a subtle combination of written structures for virtuosos and areas for the intelligence of these 12 improvisers to get busy. Derome, the brilliant composer, proves to be quite a leader at the steering wheel of musique actuelle. This beautiful concert was first presented at the last Festival International de Musique Actuelle de Victoriaville. Here’s an opportunity to catch up or see it again!

Participants

Programme

In pictures

  • Season brochure 2009-10, page 1, 2, 3 [September 8, 2009]

In the press

Jazz & Blues — De l’amitié, du blues et de Jean Derome

Serge Truffaut, Le Devoir, September 5, 2009

[…] Du blues sautons dans la mare du jazz libre, vivifiant, iconoclaste, déroutant, drôle et autre sur laquelle navigue l’immense Jean Derome. Le mardi 8 septembre, l’altiste des profondeurs, le baryton au long cours, sera à la tête de ses Dangereux Zhoms à la Sala Rossa, sise au 4848 du boulevard Saint-Laurent.

Les dangereux oulipiens s’appellent Pierre Cartier à la contrebasse, Gordon Allen à la trompette, Guillaume Dostaler au piano, Bernard Falaise à la guitare, Nadia Francavilla au violon, Lori Freedman aux clarinettes, Joane Hétu au chant, Jean René à l’alto, Pierre Tanguay à la batterie, Martin Tétreault au tourne-disques et Tom Walsh au trombone. Signe particulier? Derome n’a pas son pareil, avec cette formation, pour faire des clins d’œil à Georges Perec ou à Raymond Queneau, le grand satrape devant l’Éternel, tout en ponctuant musicalement le tout à l’enseigne de l’aventure. Celle synonyme de surpriseSSS.

Du blues sautons dans la mare du jazz libre, vivifiant, iconoclaste, déroutant, drôle…

Annonce

ServicesMontréal.com, August 24, 2009

SuperMusique célèbre 30 ans de création, de production et de diffusion de musiques actuelles et présente sa nouvelle saison Musiques topographiques. Premier concert: Jean Derome et les Dangereux Zhoms + 7.

Avec plus de trente ans de carrière et 70 disques à son actif, il est l’un des musiciens et improvisateurs les plus actifs et les plus éclectiques de la scène canadienne des musiques créatives. Il s’entoure ici de ses valeureux et fidèles complices des Dangereux Zhoms et de sept autres instrumentistes, dans les traces de Plates-formes et de Traquenards, ses deux récentes compositions faites d’un subtil alliage de structures écrites et d’aires réservées à l’intelligence de ces 12 improvisateurs virtuoses. Une musique sensible, puissante et empreinte d’humour. Ce concert a été présenté lors de la dernière édition du Festival de musique actuelle de Victoriaville.