Concert

Danielle Palardy Roger plays percussion and recites in this suite of texts and games exploring the various timbres and languages of the acoustic drum set. This project about language and memory dysfunctionalities is based on the automatisms and onomatopoeia aphasics use to maintain communication with other people.

In the press

Formes actuelles

François Tousignant, Le Devoir, December 1, 1997

Plus tôt en semaine s’ouvrait la troisième rencontre de musique actuelle, cette année consacrée au choc Canada Asie. Faute de fonds, l’édition de cet automne fut fortement réduite: seulement deux concerts. Jeudi, Danielle Palardy Roger a livré son étonnant Voyage en aphasie mineure. Un travail intrigant qui, malgré ses longueurs et quelques truismes, a permis d’apprécier les trouvailles imaginatives de la batteuse. Des découvertes de timbres et l’organisation de la deuxième partie—je pense notamment à son alphabet inspiré de la manière des automatistes et de Gauvreau—ont inteligemment séduit le (trop) maigre auditoire.

Aprés l’entracte, ce fut la fête de la fausse représentation. On nageait en pleine musique nouvel-age avec des transriptions d’airs traditionnels japonais ou des arrangements de folklores néo-écossais ou terre-neuviens. Sur l’affiche, la conjugaison aguichait. En concert, la réalité navrait indiciblement.