Plant

Ces deux musiciens vivent à plus de 10000 Km l’un de l’autre, séparés par un hémisphère et le Pacifique. Ils sont impliqués dans une pratique qui (avec quelque difficulté) les lie, sans répétition et sans expérience partagée, pour créer ensemble. Est-ce là de la “world music”? Nous avons tous entendu le cliché «la musique est un langage universel» mais dans le passé, les musiciens ont dû apprendre les uns des autres — les sons, les gammes, les harmonies, les rythmes et les structures — pour créer ensemble. La musique du duo est basée sur l’acceptation et la coexistence de la différence. Pas de compromis, chacun avec ses influences.