Sophie Agnel

  • Paris (France), 1964
  • Performer (piano)

Sophie Agnel joue du piano depuis toujours, improvise et sculpte la matière depuis une vingtaine d’années, alliant les rencontres avec un grand nombre de musiciens internationaux et le travail sur le long terme avec d’autres. On a pu et on peut l’entendre aux cotés de Jérôme Noetinger, Daunik Lazro, eRikm, Ikue Mori, Phil Minton, John Butcher, Catherine Jauniaux et bien d’autres. Elle s’est produite notamment aux festivals Banlieues Bleues, Musique Action à Vandœuvre-lès-Nancy, Parthenay, Grenoble, Mulhouse, au Liban, Pologne, Allemagne, Québec…

Si l’on veut s’immerger dans l’univers sonore de Sophie Agnel, il faut abandonner quelques à priori sur ce que c’est que «jouer du piano» et accepter que le clavier n’en soit qu’une partie émergée. Ce n’est pas si compliqué et une fois ce petit effort accompli, le monde qui s’ouvre est sidérant. Les frottements de cordes, les résonances, les effleurements des étouffoirs, évoquent un paysage musical où le temps suit un déroulement bien singulier et où l’espace est rempli de sonorités inouïes.

Sophie Agnel a été membre de l’ONJ et on l’a aussi entendu ces dernières années aux côtés de Steve Noble, John Edwards, Andrea Neumann, Bertrand Gauguet, Thurston Moore, Arnaud Rivière, Joke Lanz…